© 2015 impacter.fr, le blog de Michaël Aguilar I Mentions légales I Plan du site I Contact

  • LinkedIn - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • Google+ - White Circle

 

La scène s'est déroulée hier, au téléphone, avec un prospect de mon cabinet.

Celui-ci m'a demandé : « L'accueil dans nos magasins est en dessous de tout ! Nos enquêtes mystères ont révélé des carences importantes en matière d'accueil et de service client. Pouvez-vous nous faire une proposition de formation dans ce domaine pour nos 220 vendeurs ? ».

 

Ma réponse fut celle-ci : « Gardez votre argent ! Aucune formation à l'accueil n'a jamais rien apporté dans la durée. Si vous voulez réellement améliorer l'accueil de vos clients, formez vos managers à l'art de motiver ! Mettez en place un syst...

​​​

Le métier de vendeur a mauvaise réputation.

Et pourtant, tout le monde a quelque chose à vendre : produits, services, idées, projets, opinion... Même un chef d'Etat doit vendre ses réformes, sa vision et sa politique à ses concitoyens... surtout s'il veut être réélu ! Si le vendeur a mauvaise réputation, c'est parce qu’on le soupçonne (à juste titre, parfois), de n’être pas sincère, de défendre ses seuls intérêts et ceux de son employeur et de tenir un double langage.

Rien d'étonnant à cela, lorsque le premier contact avec le client est basé sur un mensonge... Oui, dès la premièr...

10/12/2014

On se pose encore cette question à propos de Steve Jobs : "Pourquoi s'habillait-il aussi mal lors de ses keynotes, alors qu'il se savait observé par des millions d'internautes dans le monde ?" Finalement, le look a-t-il tant d'importance pour impacter son auditoire, puisqu'avec son style décontracté, Steve Jobs s'est imposé comme un formidable orateur et un "maître vendeur" ?

 

Ceux qui s'interrogent ainsi oublient que, s'agissant de Steve Jobs, la question du style vestimentaire n’avait plus aucune importance… parce que c'était Steve Jobs ! Et qu’il était le personnage le plus légitime au monde pour parle...

J’adore la citation de Confucius : « L’homme trébuche sur un caillou, pas sur une montagne ! »
Je viens de vivre une illustration cruelle de cet aphorisme alors que j’assistais à l’exposé d’un directeur commercial présentant la nouvelle campagne de stim’ mise en place pour motiver ses vendeurs. Dans chacune des phrases qu’il prononçait figurait le mot « effectivement » :

  • "On a voulu frapper un grand coup, effectivement ! Cette année, effectivement, l’entreprise a déjà beaucoup investi en outils d’aide à la vente et, effectivement, les résultats ont été à la hauteur. Ces résultats, nous les devons effective...

Please reload